Autoroute A 28: La course-poursuite avec le passeur se termine dans la Somme

Ce mercredi 12 avril, vers 3 h 30 un passeur s'est jeté à l'eau dans le canal de la Somme à Abbeville pour échapper aux forces de l'ordre au niveau de la place Bonaparte. Les plongeurs le recherchent toujours ce matin.

12/04/2017 à 13:53 par leredacchef

Les plongeurs ont recherché le disparu dans le canal de la Somme au cours de la matinée de ce mercredi 12 avril -
Les plongeurs ont recherché le disparu dans le canal de la Somme au cours de la matinée de ce mercredi 12 avril -

Ce mercredi 12 avril, vers 3 h 30 un passeur s’est jeté à l’eau dans le canal de la Somme à Abbeville pour échapper aux forces de l’ordre au niveau de la place Bonaparte. Les plongeurs le recherchent toujours ce matin.

Course-poursuite sur l’A28

Tout commence par un contrôle des gendarmes du Peloton de surveillance et d’intervention (PSIG) sur l’autoroute A 28 dans la nuit du mardi 11 au mercredi 12 avril. Arrive alors une camionnette susceptible de transporter des migrants. Elle ne s’arrête pas. Les gendarmes, renforcés par des hommes du peloton motorisé, prennent en chasse le véhicule suspect.

La camionnette sort de l’autoroute et prend la direction d’Abbeville. Les forces de l’ordre perdent sa trace alors que les fuyards sont dans les rues d’Abbeville. Alexandre de Bosschère, Procureur de la République commente : « Au bout d’une trentaine de km le véhicule a semé temporairement les gendarmes et les policiers. À Abbeville, le conducteur et son passager avant ont réussi à prendre la fuite. »

Le conducteur toujours recherché

Si le passager avant a rapidement été interpellé, il n’en est pas de même pour le conducteur. Ce dernier a mis ses jambes à son cou et a terminé sa cavale dans le canal de la Somme. D’importants moyens de secours ont été dépêchés sur place pour tenter de retrouver le conducteur. Ce mercredi midi, il restait introuvable.

« Malgré les forts courants à cet endroit du canal, la profondeur limitée laisse à penser qu’il a pu prendre la fuite, »

commente Alexandre de Bosschère, procureur de la République qui poursuit « À l’intérieur on a retrouvé neuf migrants dont cinq mineurs qui ont été pris en charge par les services du conseil départemental. » Les majeurs ont été placés en centre de rétention.

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Eu - Mardi 22 août 2017

Eu
Mar
22 / 08
23°/15°
vent 36km/h humidité 71%
Mer20°-16°
Jeu18°-14°
Ven22°-12°
Sam21°-14°

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter