Le Tréport La Glass Vallée lance son flacon le 2 octobre au Tréport

Quoi de mieux pour promouvoir la Vallée du Verre que d’avoir son propre flacon ? C’est l’idée retenue par la Glass Vallée, qui lancera son flacon éponyme jeudi 2 octobre au Tréport

25/09/2014 à 16:58 par berengerejoly

Le flacon reprend la symbolique du logo “Glass Vallée”.
Le flacon reprend la symbolique du logo “Glass Vallée”.
70 % des flacons de luxe pour la haute parfumerie sont produits dans notre Vallée, faisant de notre région le premier pôle mondial de flaconnage. Une soixantaine d’entreprises se sont fédérées autour de la Glass Vallée, pour valoriser cette filière d’excellence. Afin de promouvoir toutes les entités de la filière (et notamment les PME – Petites et Moyennes Entreprises), la Glass Vallée a décidé de lancer un signe fort permettant de regrouper tous les acteurs du verre autour d’un même projet. Et quoi de mieux pour symboliser l’activité phare du secteur qu’un flacon !

La naissance du flacon

Dans le cadre d’un partenariat financé par l’État, la Glass Vallée a travaillé avec l’Université de Technologie de Compiègne, qui a analysé comment un flacon circule dans la Vallée de la Bresle au cours des différentes étapes de fabrication, depuis le verrier donneur d’ordre au conditionneur. “Il est ressorti de l’étude que le verrier qui reçoit la commande décide de tout et choisit les entreprises en les mettant en concurrence, tout en ayant une idée sur les techniques applicables et les manières de faire, sans pour autant que ces entreprises ne se rencontrent ou communiquent entre elles” explique William Varrall, directeur de la Glass Vallée. Avant de continuer : “l’idée a été de réaliser un flacon s’appuyant sur l’expertise de nos PME, en appliquant le principe de « l’ingénierie concourante », qui associe dès le début du projet tous les acteurs potentiels”. Chacun donne ainsi son avis sur l’optimisation du process en terme technique et qualitatif. “Cette technique de travail a prouvé sa pertinence quand à la qualité et à la réactivité client”.
Devant la difficulté de travailler sur un flacon client, les entreprises adhérentes au projet ont répondu favorablement à la création d’un flacon spécifique à la Vallée. “Le but n’est pas de faire une démonstration des savoir-faire, mais de fédérer tous les métiers autour d’un design où chacun se reconnaît” précise le directeur. Le flacon a donc repris beaucoup de la symbolique du logo de la Glass Vallée. Pour le remplissage, le pôle a travaillé avec le PASS (pôle Parfums, Arômes, Senteurs, Saveurs) de Grasse sur un parfum unisexe rappelant le feu, la forêt et la mer.

Un film

La création de ce flacon 100 % “Made in France” permet également de mettre en avant le process verrier et tous les métiers qui l’entourent. “Il est difficile de monter la fabrication d’un flacon de A à Z compte tenu de la confidentialité avec les clients. Là, le flacon nous appartenant, nous avons pu tout filmer”.
Une vidéo a donc été réalisée sur la fabrication de “La Glass Vallée” (nom du flacon), entrecoupée de témoignages de tous les acteurs, depuis le fondeur jusqu’au conditionneur, en passant par le maquettiste et le designer. “Cela prouve qu’il y a énormément de maillons, et que chacun est essentiel pour la qualité du produit fini”.
Dans cette production réside aussi l’opportunité d’amener les jeunes à se tourner vers la filière verre. “Il existe une véritable passion pour ce métier, à tous les postes. On voit la fierté de participer, qui n’est pas toujours exprimée pour des raisons de confidentialité, mais elle est là”.
William Varrall a rappelé le rôle de la Glass Vallée : “nous œuvrons pour plus de collaboration entre les verriers et les PME. C’est un véritable écosystème. Nous avons une concentration de savoir-faire dans la Vallée, que des verriers étrangers viennent chercher. Il faut préserver l’équilibre entre toutes les entités pour que chacun progresse, investisse, innove… ”. Le souhait de la Glass Vallée serait de voir se répandre la technique d’ingénierie concourante sur les flacons réalisés pour les grands noms. “Avec pourquoi pas à la clé un label… Nous sommes dans une compétition internationale, et nos concurrents européens progressent. À nous de tout faire pour garder une longueur d’avance”.
Il faudra attendre le 2 octobre pour le découvrir ce flacon unique aux couleurs du fleuron local : “ce sera une surprise pour tout le monde. Seul le conditionneur l’a vu totalement fini”.
Le Tréport, 76

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Choisissez votre journal :

L'Informateur L'Éclaireur de Gamaches

Eu - Vendredi 24 mars 2017

Eu
Ven
24 / 03
15°/7°
vent 18km/h humidité 85%
Sam13°-4°
Dim13°-4°
Lun13°-5°
Mar14°-5°

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter